dimanche 4 Août 19


dès 11h00

Espaces jeux & détente / Palets Bretons & Scènes ouvertes....

Le nouveau site du Festival va imposer ses codes et ses évidences ... la journée du dimanche, celle qui coule d'un bon air et qui se termine avec le feu d'artifice de Déflagration s'annonce inédite... du fait du site oui et du fait de ses nombreuses et nouvelles propositions, variées, riches et surprenantes : spectacles, concours, concerts, impros, rythmes, son et couleurs inconoclastes ... là, associés, pour provoquer la possible découverte et la beauté ! au plaisir ...


16h00 / I'm On High - Cie Mr le directeur

un énergique numéro de corde volante sans longe ...  tout public

Si vous le cherchez : il est là haut !

Drôle d’oiseau.

Il se balance, il plâne.

Il finira par se jeter dans le vide

pour mieux remonter

et recommencer encore…

 

 www.mledirecteur.unblog.fr


16h30 /  CorVest  - Cie Lezartical

solo burlesque et acrobatique -Tout public

Contrairement à Buster Keaton, « l’homme qui ne rit jamais », celui-ci sourit

de sa maladresse mais aborde ce qui le dépasse avec le même flegme.

La sensibilité de ce personnage et son corps en perpétuel déséquilibre mettent en scène le rapport difficile

entre l’homme, les objets,

l’espace et son public.

Ce jeu ciselé de finesse et d’humour en font un spectacle terriblement

cocasse et singulier.

« Le clown, c’est l’art de se mettre dans la merde », Michel Dallaire

                                                             http://lezartikal.com/corvest


18h00 / Ago, Polo et Tinmar le bondit

Rap bisontin / Inganzo Prod

Membres du label Bisontin ' Inganzo Prod'

"AGO MC", "POLO" et "TINMAR le Bondit" forment un groupe de hip-hop, pratiquant et écrivant ensemble depuis quelques années avec des projets aboutis (Albums, EP et mixtapes).

cliquez sur la photo pour écouter                Les gars de Battant proposent un hip-hop old-sholl et groovy

aux influences variées. Les sujets des textes oscillent

entre soucis du quotiden et récits de fictions

aux ambiances cinématographiques...c'est tout dire !

 https://www.facebook.com/AgoMsi/


19h00 Abbatha Cash - Cie Mr le Directeur

Concert hommage au groupe Abba

Cie Mr Le directeur / Toulouse (31)

 

 Débarrassées de leurs arrangements disco,

les magnifiques pépites pop du quatuor suédois

vous sont présentées dans le style country folk

minimaliste et rugueux de l’homme de Folsom.

Abba à Nashville, c’est Johnny Cash qui remporte le concours

Eurovision ’74. Bonsoir, je suis Abbatha Cash !

http://mledirecteur.unblog.fr/


21h00 / Babil Sabir 2

voyage electro-acoustique, musique du monde expérimentale

Une langue, paraît-il, est un dialecte avec une armée.

Ici, pas de langue, et d’ailleurs pas de dialecte.

Des interjections, des bribes et des morceaux de chacun

d’entre nous, un obscur trafic de phonèmes et de suggestions.

Voilà le remugle horripilant d’une batterie de tambours martelés

ou les ritournelles mouvantes d’un luth à six Schtroumpfs,

et voici un synthétiseur qui ronronne comme une vieille chatte aveugle,

et parfois griffe si on l’approche de trop près.

Deux fois quatre cordes pour deux mains, onze cordes pour une seule main,

vingt-deux gongs huit sonnailles quatre scies circulaires

et deux cymbales cassées pour les quatre autres mains.

Tout cela sans frettes sans filet, les notes glissent

et s’accrochent à ce qu’elles peuvent.

Quand tout autour la musique s’écroule, on ramasse des bouts, des quarts de bouts,

on en fait ce qu’on peut, une phrase, une fresque, une presque phrase

ou un phare de naufrageur, une chansonnette qui tourne pas rond,

et puis cela commence à ressembler à quelque chose, quelque chose qui n’existe pas.

Benjamin Colin, Alexandre Bénévent, Brenda Galliussi, Nicolas Gardrat & Arthur Braesch.

batterie, sonnailles, gons birmans et thaïs, électronique, sanza, percussions métalliques,

guitare fretless, xylophone, basse, guitare classique, synthétiseurs, violoncelle, etc..

 


22h30 FEU d'ARTIFICES

tiré par la compagnie Déflagration sur le site même du festival /site de Trépugnat, 39270 Arthenas La Chailleuse

 

parce qu'un festival des Nuits du 4 Août ne peut se faire sans feu d'artifices...

parce que la rencontre de l'étincelle est notre raison de vivre et l'espace de nos visions

parce que la beauté, l'éclat, la force et la puissance de la détonation racontent nos espoirs, nos luttes et nos croyances 

avant que nos idéaux ne soient submerger par une trop grande désillusion, nous défendons hauts et fort nos envies et nos conviction  ...

pour tout dire, en musique et en spectacle, cette édition de l'éxil forcé devrait se clôturer en beauté;   Au plaisir !